ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

30.12.2019 - lun. : 16'56 - Mise à jour 30.12.2019 - lun. : 16'57

L'agriculture familiale prend un nouvel élan en 2019

Luanda - Le secteur agricole a terminé cette année (2019) avec des données encourageantes pour la classe paysanne, qui a quadruplé le nombre de charrues à traction animale distribuées par le Gouvernement pendant la campagne agricole 2019/2020.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Huíla: Préparation de terres agricoles

Photo: Morais Silva

Champ agricole dans la province de Cabinda

Photo: Pedro Vidal

Au total, 60000 machines de travail du sol ont été distribuées dans tout le pays, contre 15000 reçues lors de la campagne 2018/2019, des chiffres qui peuvent contribuer à favoriser l'agriculture familiale.

Au cours de l'année agricole en cours, le Gouvernement a travaillé avec près de deux millions de familles, le secteur fournissant 20 000 tonnes d'engrais composés et simples, de semences, de calcaire dolomitique, de houes, de machettes, de limes, de haches et d'assistance technique.

La campagne, qui impliquait 1 309 580 familles, avait pour principale finalité d'atteindre les objectifs définis dans le Plan de développement national qui prévoyait jusqu’en 2019, couvrir 70 à 80% des besoins alimentaires angolais.

Ainsi, 3 000 tonnes de semences de maïs améliorées, 200 tonnes de haricots, 100 tonnes de tranches et cinq tonnes de graines de coton ont été mises à disposition pour favoriser la culture de ces produits.

En raison de la pénurie que l'agriculture familiale enregistre dans l'approvisionnement en biens alimentaires sur le marché intérieur, cette saison, le secteur s'est également concentré sur l'amélioration et l'augmentation de la production de maïs, de haricots, de tranches et de sorgho.

Il a également encouragé les familles à investir de plus en plus dans la culture du manioc, des patates douces et du riz, selon José Fernandes, directeur général adjoint de l'Institut de développement agraire (IDA).

Concernant les projets agricoles cofinancés par l'État angolais et les agences internationales, en 2019, la mise en œuvre du Projet de développement et de commercialisation de l'agriculture familiale (Mosap II) s'est démarquée.

Il s'agit d'un projet qui en est à sa deuxième phase et est mis en œuvre dans les provinces de Malanje, Huambo et Bié, et qui est complémentaire aux actions de l'IDA.

Le budget, estimé à environ 95 millions de dollars, bénéficie à au moins 150 000 familles grâce au cofinancement du gouvernement angolais et de la Banque mondiale.

Ce projet est également reproduit dans les provinces de Cuanza Sul et Huila, avec un budget d'environ 38 millions de dollars, cofinancé par le Fonds international de développement agricole (FIDA).

Le projet de chaîne de valeur, récemment lancé dans la province de Cabinda, est également l'une des initiatives bénéficiant d'un financement externe.

Doté d'un budget d'environ 123 millions de dollars, le projet est cofinancé par le gouvernement angolais et la Banque africaine de développement (BAD).

Le plan vise à tirer parti et à sécuriser la production commerciale de café, de cacao, d'huile de palme, de noix de cajou, ainsi que de bananes, de manioc, de patates douces, de légumes, de céréales et d'autres produits.

Avec l'émergence de ces projets, le ministère de l'Agriculture et des Forêts cherche à assurer leur pérennité, pour éviter l'inefficacité des plans, comme cela s'est produit dans d'autres programmes gouvernementaux, où à la fin de chaque période les producteurs sont revenus à la case départ.
 

Balises Agriculture   Angola   Angop  

Lire aussi
  • 30/12/2019 10:10:55

    Lubango et Menongue sans liaison ferroviaire

    Lubango - Un glissement de terrain pluvieux à Olivenza, à 60 kilomètres de la ville de Lubango (province de Huíla) samedi, bloque le train vers la municipalité de Menongue, province de Cuando Cubango.

  • 24/12/2019 14:17:32

    Cunene renforce la distribution des graines de sorgo

    Ondjiva - Le gouvernement de la province de Cunene renforcera ce mois, la distribution des graines de sorgo aux familles paysannes, pour augmenter la production agricole et lutter contre la faim dans la région, a annoncé lundi, le gouverneur provincial Vigílio Tyova.

  • 23/12/2019 11:34:43

    L'Angola sera autosuffisant en farine de blé d'ici 2020

    Luanda - L'Angola deviendra autosuffisant en production de farine de blé d'ici 2020, compte tenu des prévisions selon lesquelles les trois usines du pays produiraient 208.000 tonnes par an.