ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

07.01.2020 - mar. : 10'56 - Mise à jour 07.01.2020 - mar. : 11'22

Miser sur la production nationale favorise la réduction des importations

Luanda - L'investissement dans la production nationale, grâce à des initiatives agro-industrielles, contribuera à réduire l'importation de divers produits dans le pays, a déclaré lundi le ministre de l'Agriculture et des Forêts, António Francisco de Assis.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Ministre de l'Agriculture la production d'oeufs de la ferme Pérola Negra

Photo: Rosario dos Santos

Ministre de l'Agriculture visite la ferme Kikuxi

Photo: Rosario dos Santos

Le dirigeant, qui s'exprimait à la fin d'une visite sur le terrain à l'usine SIGA et à la ferme Pérola do Kikuxi, a dit que la visite se poursuivrait et visait à connaître l'état actuel de la production nationale.


À ce propos, il a appelé les investisseurs nationaux au dialogue afin que les problèmes rencontrés dans leurs investissements aient des solutions communes.

Concernant la ferme Pérola de Kikuxi, il a déclaré qu'il était essentiel que le programme de réduction des importations d'œufs, principalement, et la création des conditions pour d'autres domaines agricoles, tels que la production de maïs, étant donné la nécessité de nourriture pour oiseaux.


Il a qualifié de faible la production de 650 000 œufs / jour, raison pour laquelle il a appelé les investisseurs à miser davantage sur ce segment.


À son tour, la gestionnaire de la ferme de Pérolas de Kikuxi (Perles de Kikuxi), Elisabeth Santos, a fait savoir que cette année, la ferme allait se concentrer sur la production de maïs et de soja pour réduire les coûts de production des œufs et du poulet.


Elle a ajouté que les coûts de production étaient élevés en raison de l'achat de matières premières, ce qui représente 60% du montant dépensé pour la production tout au long de la chaîne de production de la ferme.


La ferme a un besoin annuel de 36 000 tonnes de maïs et 14 400 tonnes d'aliments pour animaux.


En conséquence, elle a expliqué que sans production céréalière, il est impossible de maintenir la qualité et le bon fonctionnement de la ferme.


Elle a indiqué que des travaux étaient en cours pour que la ferme atteigne une de production d’un million d'œufs/jour. fin

Balises Agriculture  

Lire aussi
  • 31/12/2019 11:46:28

    La formation des cadres l'une des priorités du secteur agricole

    Luanda - La formation des professionnels du secteur agricole et d'autres sera une priorité du Ministère de l'Agriculture et forêts pour l'année 2020, a déclaré lundi, à Luanda, le titulaire de ce portefeuille, António Francisco de Assis.

  • 30/12/2019 16:56:58

    L'agriculture familiale prend un nouvel élan en 2019

    Luanda - Le secteur agricole a terminé cette année (2019) avec des données encourageantes pour la classe paysanne, qui a quadruplé le nombre de charrues à traction animale distribuées par le Gouvernement pendant la campagne agricole 2019/2020.

  • 24/12/2019 14:17:32

    Cunene renforce la distribution des graines de sorgo

    Ondjiva - Le gouvernement de la province de Cunene renforcera ce mois, la distribution des graines de sorgo aux familles paysannes, pour augmenter la production agricole et lutter contre la faim dans la région, a annoncé lundi, le gouverneur provincial Vigílio Tyova.