ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Education

28.04.2020 - mar. : 11'50 - Mise à jour 28.04.2020 - mar. : 11'50

L'enseignement supérieur exclut les intérêts sur les frais de scolarité

Luanda - Le paiement des frais de scolarité dans les établissements privés d'enseignement supérieur peut se faire de manière échelonnée, sans amende ni intérêts de retard.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ministre de l'Enseignement Supérieur, Science, Technologie et Innovation, Maria do Rosário Sambo (archive)

Photo: Gaspar dos Santos

Selon la ministre de l'Enseignement supérieur, des Sciences, de la Technologie et de l'Innovation, Maria do Rosário Sambo, les modalités de paiement peuvent être négociées, sans préjudice des parties.

S'adressant à la presse, à la fin d'une réunion avec l'Association des étudiants des universités privées, la gouvernante a affirmé que l'Exécutif suivait les répercussions de la décision d'autoriser la facturation des frais de scolarité pendant l'état d'urgence.

La ministre a désapprouvé le fait que certains établissements d'enseignement privés organisent des examens, dans ce régime d'exception.

«Ces examens ne peuvent pas être envisagés à ce stade. Nous pensons que ce ne sont que des tests pour évaluer la capacité des étudiants à saisir le contenu ", a-t-elle déclaré.

Elle a rappelé que dans cette condition d'état d'urgence, l'activité d'enseignement est suspendue et, par conséquent, les tests d'évaluation ne peuvent pas être effectués, qui puissent avoir des répercussions sur l'évaluation finale.

Pour sa part, le président de l'association, Joaquim Caiombo, s'est déclaré satisfait des éclaircissements du Gouvernement sur la question des frais.

Il a exprimé le souhait de voir respectées les directives émises par l'Exécutif, par des établissements privés d'enseignement supérieur.

Le gouvernement a autorisé, le 21 de ce mois, la perception des frais de scolarité dans les établissements d'enseignement privés et publics-privés durant ce régime d'état d'urgence, en vigueur depuis le 27 mars dernier.

La mesure couvre tous les établissements d'enseignement général privés, publics-privés et universitaires.

Selon le document, la mesure vise à assurer le fonctionnement normal des établissements d'enseignement et le paiement d'une rémunération pour le personnel enseignant et non enseignant.

Les pourcentages à payer sont issus d'une analyse de la structure des coûts des institutions, en relation avec le paiement des salaires et des coûts opérationnels et essentiels.

Balises Angola  

Lire aussi
  • 23/04/2020 10:55:03

    Covid-19: L'ANEP applaudit une mesure du gouvernement

    Luanda - Le président de l'Association de l'enseignement privé (ANEP), António Pacavira, a considéré mercredi à Luanda comme équilibrée, la décision du gouvernement d'autoriser la perception des frais de scolarité pendant la durée de l'état d'urgence.

  • 17/04/2020 15:17:54

    Le Gouvernement évalue la situation des frais de scolarité

    Luanda - Le Gouvernement publiera, dans les prochains jours, une instruction avec les règles de perception et de paiement des frais de scolarité dans l'enseignement privé, a indiqué mercredi, à Luanda, la ministre de l'Education, Luísa Grilo.

  • 24/03/2020 12:00:02

    COVID-19: La suspension des cours dans le pays entre en vigueur

    Luanda - La période de suspension des cours dans l'enseignement supérieur et général en Angola, dans les institutions publiques, privés et publiques-privées, pour une période de 15 jours, a commencé ce mardi, dans le pays.