ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Education

02.07.2020 - jeu. : 09'31 - Mise à jour 02.07.2020 - jeu. : 09'31

Covid-19: La reprise des cours dépend uniquement de l'approbation du ministère de la Santé

Luanda - La reprise des cours du deuxième cycle de l'enseignement secondaire prévue pour le 13 juillet dépend de l'aval du ministère de la Santé (MINSA), a indiqué mercredi, Luanda, la ministre de l'Education, Luísa Grilo.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Salle de classe avec les élèves de l'école secondaire 1er cycle n ° 5111 de Viana (archives)

Photo: JOAQUINA BENTO

Les cours, dans l'enseignement général, ont été suspendus depuis fin mars, en raison du Covid-19, qui a déjà infecté 291 cas positifs, 179 cas actifs, 97 récupérés et 15 décès.

Le Gouvernement a déterminé, dans le décret sur la situation des catastrophes publiques, que les cours reprennent en trois étapes distinctes, à partir du 13 juillet, avec les étudiants universitaires et ceux du 2e cycle de l'enseignement secondaire (de la 10e à la 12e année).

Pour le 27 juillet, il est prévu de relancer l'activité pédagogique des établissements du 1er cycle de l'enseignement secondaire (7e à 9e classes) et de l'enseignement primaire (1re à 6e classes).

La réouverture et le fonctionnement des équipements d'enseignement préscolaire sont soumis à des réglementations spécifiques, selon les directives des autorités gouvernementales.

Dans le cadre de la situation de catastrophe publique, en vigueur depuis le 26 mai, le gouvernement a annoncé la reformulation du calendrier scolaire, qui n'est plus que des deux trimestres.

Dans ce contexte, le premier trimestre devrait se dérouler du 13 juillet au 28 août et le second du 31 août au 31 décembre.

S'adressant à la presse à l'issue d'auditions séparées aux ambassadeurs du Portugal et de Cuba en Angola, respectivement Pedro Pessoa et Costa et Esther Armenteros, Luísa Grilo a déclaré que seule le MINSA peut déterminer si des conditions existent à cet effet.

Selon la ministre, les conditions de l'enseignement secondaire sont créées, mais tout dépendra de la situation épidémiologique du pays.

LuÍsa Grilo a ajouté qu'elle travaille avec les gouvernorats provinciaux et surveillent l'ensemble du processus, avec des indications qu'il existe des conditions de biosécurité et d'eau dans les établissements du 2e cycle de l'enseignement secondaire.

Si le gouvernement maintient le plan de réouverture des écoles ce mois-ci, au moins 18 229 écoles (avec 97 445 salles de classe en activité) rouvriront, avec plus de 10 millions d'élèves du primaire, des 1er  et 2e cycles de l'enseignement secondaire, en plus de 200 mille enseignants.

Balises Angola  

Lire aussi
  • 29/06/2020 08:31:42

    L'AIESPA regrette le non-paiement des frais de scolarité

    Luanda - L'Association des établissements privés d'enseignement supérieur d'Angola (AIESPA) a dénoncé récemment que la majorité des étudiants évitent le paiement de mensualités des frais de scolarité depuis avril dernier.

  • 27/06/2020 09:52:13

    La ministre souligne des avantages de l'homologation en ligne de certificats

    Luanda - La ministre de l'Enseignement supérieur, des Sciences, de la Technologie et de l'Innovation, Maria do Rosário Sambo, a affirmé vendredi, à Luanda, que la gestion technologique ou numérique des processus d'homologation et de reconnaissance des études augmente les niveaux de contrôle de l'authenticité, de la véracité et de la sécurité des certificats et diplômes de l'enseignement supérieur.

  • 01/06/2020 10:49:06

    Sinprof et l'ANEP ne s'entendent pas sur le retour à l'école

    Luanda - L'Association nationale de l'enseignement privé (ANEP) et le Syndicat national des enseignants (Sinprof, sigle en portugais) sont en désaccord sur le retour aux cours le 13 juillet.