ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

23.05.2018 - mer. : 15'40 - Mise à jour 23.05.2018 - mer. : 18'23

Le ministère des Relations Extérieures s'adapte aux nouvelles stratégies de politique étrangère

Luanda - Les stratégies du ministère des Relations Extérieures (Mirex) pour réadapter les nouvelles lignes de la politique étrangère angolaise, caractérisées par une plus grande ouverture au monde, ont été soulignées mercredi à Luanda par le ministre Manuel Augusto.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Le Pprésident de la République, João Lourenço, remet un diplôme de mérite à l'ambassadrice Ana Maria Carreira

Photo: Pedro Parente

Ministre des Relations Extérieures, Manuel Augusto

Photo: Pedro Parente

Le ministre a fait cette déclaration lors de la 8e réunion des ambassadeurs angolais, qui se déroule de mercredi à vendredi et dont la séance d'ouverture a été dirigée par le Président de la République, João Lourenço.

Le gouvernant angolais a souligné l'intervention de l'homme d'État angolais lors de son investiture qui, pour les Relations Extérieures, a orienté des priorités quant à la politique étrangère.

Cette intervention réaffirme que l'Angola continuera à s'efforcer de maintenir l'amitié et la coopération avec tous les peuples du monde, sur la base du respect des principes de non-ingérence dans les affaires intérieures de chaque Etat, de réciprocité des avantages, de coopération avec tous les pays pour la sauvegarde de la paix, de la justice et du progrès de l'humanité.

Il ajoute que dans cette réunion, il a aussi été tracé les priorités du point de vue de la coopération bilatérale et multilatérale, la diplomatie économique jouant un rôle important dans la correction de ce qu'il a qualifié de paradoxe, car "l'Afrique est un continent potentiellement riche mais habité par des citoyens très pauvres".

Il a souligné que cette ouverture de l'Angola et de son Président n'est pas passée inaperçue de la communauté internationale, d’où nous assistons aujourd'hui à un flux de propositions de partenariats et une réelle volonté de coopération.

Dans cette perspective, et compte tenu de la stratégie d'insertion dans le contexte international actuel, le ministre Manuel Augusto a évoqué la nécessité d'évaluer la performance de l'institution, son potentiel stratégique et la marge de progression.

"Il est nécessaire d'évaluer l'état actuel et futur des moyens matériels et immatériels disponibles, afin d'améliorer et d'exploiter les possibilités, de surmonter les problèmes, d'utiliser les potentialités et de corriger les vulnérabilités", a-t-il ajouté.

Dans cet esprit et sous la direction du Président de la République, il a souligné que l'événement devrait produire les résultats souhaités de façon à doter cet important secteur des instruments et moyens pour l’exécution, avec excellence, de la politique extérieure de la République d'Angola.

Au cours de la cérémonie, ont également été honorés des diplomates en fin de carrière, notamment Ana Maria Teles Carreira, Pedro Mavunza, José Agostinho Neto, Ismael Martins, Garcia Bires, Brito Sozinho, Gilberto Buta Lutukuta et Hélder Lucas, ce dernier ne s’est pas présenté pour des raisons de santé.
Se référant à ces diplomates, dans son discours d'ouverture de l'événement, le Président João Lourenço a remercié les ambassadeurs qui ont cessé leurs fonctions dans les différentes missions diplomatiques, précisant que par l'expérience accumulée, ils ont valences qui seront utiles pour façonner les nouvelles générations de diplomates angolais.

Dans ce contexte, João Lourenço considère comme absolument nécessaire de transformer l'Institut des relations internationales à l'Académie diplomatique, qui dispensera des cours de post-graduation et de maîtrise en diplomatie.

Se confiant à la presse, l'Ambassadrice Ana Maria Teles Carreira a exprimé sa fierté pour ce parcours, qui n’a pas toujours été facile, se disant disponible de continuer à travailler pour le bien de la diplomatie angolaise une fois sollicitée.

A son tour, Ismael Martins, principale figure de la mission de l'Angola auprès des Nations Unies jusqu’au début de cette année, a salué l'initiative du Président João Lourenço d’être présent et d'exprimer son soutien au secteur.

Ismael Martins, comme tous les autres, a exprimé sa volonté de continuer à servir le pays à la sollicitation, une position partagée également par l'ancien ambassadeur en Chine, Garcia Bires.

La réunion connaît la présence de 59 chefs de missions diplomatiques de l'Angola et 30 directeurs des organismes centraux qui traitent des aspects tels que « Finances et fiscalisation», « Stratégie de la politique étrangère de l’Angola », « Diplomatie économique », « Immigration et sécurité».

Balises Diplomatie   Encontro  

Lire aussi
  • 06/02/2019 20:25:58

    Emmanuel Macron en Angola d'ici la fin de l'année 2019

    Luanda - L'ambassadeur de France accrédité en Angola, Sylvain Itté, a annoncé la première visite du Chef de l'Etat français, Emmanuel Macron, à Luanda d'ici fin 2019 ou début 2020.

  • 25/01/2019 11:55:56

    Le ministre des Relations Extérieures regagne le pays

    Luanda - Le ministre des Relations Extérieures, Manuel Augusto, a regagné jeudi le pays (25), après avoir assisté à l'investiture de Felix Tshisekedi en tant que nouveau Président de la République démocratique du Congo (Kinshasa), a appris l'Angop à l'aéroport international 4 de Fevereiro.

  • 23/01/2019 08:42:15

    L'Angola profite de l'expérience touristique cubaine

    Luanda - La République de Cuba peut contribuer à la diversification de l'économie angolaise dans plusieurs domaines, en mettant l'accent sur le tourisme et les services de santé, a déclaré mardi le secrétaire aux Relations Extérieures, Tete António.

  • 22/01/2019 17:23:26

    La Namibie veut participer à la réhabilitation des infrastructures en Angola

    Luanda - La République de Namibie a exprimé mardi l'intention de participer davantage à des programmes de réhabilitation et de construction des infrastructures, ainsi qu'à la production alimentaire en Angola.