ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Politique

23.03.2020 - lun. : 12'06 - Mise à jour 23.03.2020 - lun. : 12'06

La bataille de Cuito Cuanavale, 32 ans après

Luanda - La fin du régime de ségrégation raciale en vigueur en Afrique du Sud, la libération de Nelson Mandela et l'indépendance de la Namibie qui en résulte sont les principaux acquis de la bataille de Cuito Cuanavale, qui marque ce lundi son 32e anniversaire.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Photo: Gaspar dos Santos

La bataille de Cuito Cuanavale, qui a eu lieu entre le 15 novembre 1987 et le 23 mars 1988, est considérée par les politiciens et les historiens comme le début d'un virage en faveur de la paix et de la libération en Afrique australe.


Après trois décennies, et dans une démonstration de leur appréciation et de leur honneur, à la mémoire de tous ceux qui ont combattu dans la bataille de Cuito Cuanavale, la date est célébrée pour la deuxième fois comme fête nationale en Angola et simultanément dans la région de l'Afrique australe par les pays qui font partie de la SADC.


Considérée jusqu'à aujourd'hui comme l'une des plus grandes confrontations militaires de la guerre post-angolaise, ce fut la plus longue bataille du continent africain depuis la seconde guerre mondiale.


Les deux côtés du conflit (Angola/Afrique du Sud) revendiquent la victoire, mais les Africains qui étaient autrefois opprimés ont été les gagnants.

 

 

Lire aussi